jeudi 23 octobre 2008

je suis fatiguée...

...fatiguée de tout. Fatiguée de ma vie qui ne va nulle part, fatiguée de mes enfants qui n'ont de cesse de se disputer, fatiguée de mon boulot où je me sens parfois si inutile, fatiguée de cette histoire d'amour qui n'en est pas une, qui n'en sera jamais une et dans laquelle je perds tant de temps et d'énergie à espérer qu'elle puisse peut être éventuellement le devenir, fatiguée par cet homme qui à 2h31 du matin m'appelle "mon petit ange" et me dit que je suis parfaite et qui à 2h32 me dit "non mais tu sais bien que nous deux c'est pas possible" sans aucune autre explication que "c'est pas possible parce que c'est pas possible c'est tout, tu sais bien", mais non, justement je ne sais pas et d'ailleurs je suis aussi fatiguée de ne rien savoir et de ne rien comprendre et de devoir tout interpréter, souvent de travers, ou pas, finalement comment le savoir puisqu'il ne me dit rien. Comment vous l'interpréteriez vous un homme qui est incapable de passer 24h sans nouvelles de vous, qui vous appelle "petit ange" ou  "puce", qui veut vous présenter à ses amis, qui adore vos enfants, qui est là chaque fois que vous en avez besoin, même à 5h du mat', qui ne répond certes pas à vos "je t'aime" mais qui ne part pas non plus en courant mais qui veut pouvoir inviter une inconnue à dîner sans que ce soit un drame (puisqu'il ne s'est encore rien passé!), vous répète à longueur de temps que "ça n'est pas possible", qui évite soigneusement de parler d'avenir (même pas du mois prochain)...
Je ne sais pas quoi penser, je ne sais même plus si cette histoire me fait plus de bien que de mal ou plus de mal que de bien, tout ce que je sais c'est le mal fait vraiment très mal et qu'il revient un peu trop souvent à mon goût.

Mais pourquoi, pourquoi suis je systématiquementsystémaiquement obligée de m'attacher autant? Pourquoi ne puis je pas tout simplement profiter de ce qu'il me donne sans forcement avoir besoin de mettre des mots sur tout, des mots qui enchaînent, qui emprisonnent, qui figent, qui analysent mais des mots qui rassurent, des mots qui disent "je suis quelque chose pour quelqu'un, pour CE quelqu'un.".

Ces mots dont j'ai si cruellement besoin et dont l'attente m'épuise.

Posté par Or_L à 20:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur je suis fatiguée...

    Alala

    On a tous des hauts et des bas ma princesse un peu de temps, de patience avec soi-même, de courage aussi et on fini par y voir plus clair et se sentir mieux.

    Courage.
    Bisous

    Posté par Carine, lundi 27 octobre 2008 à 19:16 | | Répondre
  • Chance qu'Internet ne fonctionnait pas depuis plus d'un mois ou pas ?!

    J'ai lu ce poste avant hier et j'étais vraiment furieuse...
    J'aurais voulu répondre de suite pour écrire tout ce que ces mots m'ont faits ressentir mais heureusement pour toi, aujourd'hui la colère est retombée & (si je peux me permettre le jeu de mots!) les "maux" plus posés.
    Je ne sais pas bien comment commencer parce que le mur que j'ai mis entre cette histoire et moi s'est bien épaissi en qq jours et je n'ai pas l'envie de repasser de l'autre côté mais je te dirais Orélie ce qu'il en ait pour moi parce que je ne peux pas le garder, je suis trop déçue.
    Il me semblait qu'à plusieurs reprise je t'ai confié ce que j'avais sur le cœur. Je t'ai même posé la question de savoir ce que tu pensais de cette histoire (que je n'appellerai pas d'amour mais de cœur), et tu m'as avoué difficilement ton intérêt pour la même personne. Ce qui me déçoit et qui me fait mal c'est ce manque d'honnêteté envers moi. Pourquoi ne pas dire les choses comme elles sont et me mettre en garde. Non, tu as préféré me laisser continuer sur une pente glissante... Ah ce qu'on dit le malheur des uns fait le bonheur des autres ! Si c'est ce que tu voulais pour te rassurer de ton pouvoir de séduction, bien joué tu as gagné. Par contre ne t'attends pas à ce que je m'apitoie sur ton sort... j'ai assez à faire avec le mien. Parce que oui, tu n'es pas toute seule à vivre ce genre d'histoire. Mais là encore ton rôle de princesse te va à la perfection puisque le bouffon (ici moi) a su t'amuser, te rassurer un temps... tu as pris ce que tu avais à prendre de lui. Et ce qui me saute aux yeux maintenant c'est que tu prends.... mais est ce que tu donnes ?
    Voilà je ne sais que trop bien qu'il ne faut rien attendre des autres mais je me suis laissée une fois de plus avoir. Parce que certaines choses me semble tellement évidente venant de la part d'autrui. Mais je suis naïve...... et j'apprends.

    Posté par Kaloo, samedi 15 novembre 2008 à 15:42 | | Répondre
Nouveau commentaire